1872

Le 1er octobre, un instituteur suisse, Jacques HUGENTOBLER, spécialisé dans la rééducation des sourds et muets, ouvre une institution privée rue Duhamel à Lyon « L’institut Hugentobler ».
Cette structure est destinée à accueillir un petit groupe d’enfants sourds et muets issus de familles aisées. Devant la demande grandissante, il décide d’ouvrir son institution aux autres enfants issus de familles plus modestes. Afin de réaliser son projet, il sollicite l’aide de la commune (Ville de Lyon), du département (Le Rhône) et des départements environnants.

1882

Jacques HUTENGOBLER fait l’acquisition pour 75000 francs d’une propriété bourgeoise au 77 rue des maisons neuves à Villeurbanne, actuelle rue Jean JAURES Des travaux sont immédiatement entrepris ainsi que la construction d’un bâtiment pour accueillir les pensionnaires. Les villes de Lyon et de Villeurbanne sont sollicitées pour l’octroi de bourses et de subventions .

1884

Le 29 décembre : Le projet d’association est accepté. L’arrêté du préfet du Rhône rend l’association officielle et elle est nommée «société d’assistance et de patronage pour les sourds et muets du Rhône et des départements voisins». Cette fondation était nécessaire pour permettre l’accueil des enfants sourds des classes défavorisées. Elle compte 27 élèves, hommes et femmes et 3 enseignants.

école sourd et muet

Institution des sourds-muets – rue Maison Neuves –Cours et préaux
Les filles au fond à gauche les garçons à droite séparée par la clôture, les petits devant