1916

Les Ateliers d’Aveugles Adultes prennent le nom d’Ecole Gallieni en mémoire de Joseph GALLIENI (1849- 1916) qui après avoir servi au Soudan et au Tonkin,  « pacifia » et organisa Madagascar (1896- 1905). Gouverneur de Paris en 1914, il participa à la victoire de la marne. Ministre de la guerre en 1915- 1916, il fut fait maréchal France à titre posthume en 1921.
Les locaux sont restitués à l’association et reçoivent, dans les ateliers, en rééducation professionnelle, les blessés soignés auparavant dans l’établissement.

1918

A l’issue du conflit, l’établissement reprend ses activités antérieures. La Société d’Assistance et de Patronage gère les trois établissements entre les deux guerres. Elle donne la municipalisation des deux établissements pour enfants. C’est ainsi que l’école pour jeunes déficients visuels et l’école pour les sourds-muets sont municipalisées dans un premier temps, puis nationalisées dans un second temps. L’association ne gère depuis qu’un seul établissement : l’Ecole Gallieni.

1925

Extension du terrain, 3600 m²

1945

L’ordonnance du 3 juillet : précise le mode de fonctionnement des œuvres d’assistance aux aveugles et met l’association face à un problème de choix d’intervention: d’assistance ou de rééducation.

1954

Extension des ateliers de 300 m2.

Batiment ensemble